Revenir au site

Le maître de la Godille

Par Joséphine Côme

C’est donc après la première étape du Morbihan Challenge que nous a été offerte l’occasion de découvrir la godille… avec un pro !

Après avoir pagayé de bon coeur en remontant le Blavet, le vent de face et le courant nous faisant autrement tirer des bords carrés, nous nous sommes bien rendus compte que l’épreuve réussirait aux embarcations munies de ces appendices aussi anciens que performants… si tu as le coup de main!

Heureusement Alex de Roquefeuil proposait à qui voulait de découvrir la godille ce même jour, et bien c’est chose faite! Et c’est à bord du Triton 4.8, son prototype conçu exclusivement pour la godille que nous sommes partis naviguer, ou plutôt zigzaguer pour ma part, dans le port de Locmiquelic. Alex, d’une patience certaine, m’a initiée à cet art qui a ses techniques particulières et ses difficultés pour une novice ! Le bon geste, le bon angle, la bonne hauteur par rapport au corps, maîtriser le rythme, sentir la poussée… Et çà avance!

Les équipages du Morbihan Challenge se sont succédés cet après midi-là à bord du Triton et en sont revenus meilleurs godilleurs pour certains, et ravis pour tous. Un grand merci Alex, et qui sait avec un peu d’entrainement se reverra-t-on au Championnat du monde de godille qui a lieu chaque année à Groix!

Double godille sur Nada pour remonter le Blavet. Le maître (Alex) à bâbord et le disciple (Hervé (à Tribord).

Où l'on voit l'efficacité de la godille pour lancer un voilier et créer un vent apparent qui lui permettra d'entretenir sa vitesse...

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK