Revenir au site

Classements 2020 des étapes et des Challenges

(photos : Laurent Brière)

· classements

Morbihan Challenge 2020

Le Morbihan Challenge a été remporté cette année par un équipage qui a dominé l'épreuve dans tous types de conditions et qui démontre la pertinence du concept de son bateau. Windyak est un kayak trimaran à voile en éventail conçu et mené par Frédéric Jouffroy, qui était secondé par Laure Bussière. Tous deux se sont beaucoup donnés à la pagaie, mais c'est avant tout la polyvalence du bateau qui leur permet de remporter les deux premières étapes et de monter sur le podium aux deux suivantes. Une régularité qui leur permet de remporter sans discussion les trois trophées !

Windyak avait participé à l'étape du Blavet 2019 en parallèle de la course car mené en solitaire, démontrant sa vitesse à la pagaie. Cette année, il revenait dans une version biplace largement améliorée.

Aux deuxièmes et troisièmes places, on trouve Nada, trimaran de 26 pieds sur plan de Dick Newick, et Nemo, un dériveur de sport de type Topper ISO.

De cette édition, on notera surtout que deux bateaux extrêmes et opposés (Windyak et le catamaran IRVI) ont chacun remporté une étape de l'Argoat Challenge et une étape de l'Armor Challenge.

Pour pouvoir l'emporter au général, il faut être polyvalent, régulier et (bien) classé dans les 4 étapes.

Sur les 22 partants de cette édition, seuls 4 ont été classés dans les 4 étapes: Windyak, Nada, Léos et Loustic Supersonic.

Au CNML, remise du trophée créé par Catherine Vernerie. De gauche à droite : Marc, le Maître de cérémonie et directeur de course, Frédéric et Laure de Windyak, et Muriel Jourda, Conseillère Départementale et Sénatrice du Morbihan.

Le podium du Morbihan Challenge. De gauche à droite, l'équipage de Nada arrivé second (Céline et Hervé), l'équipe de Windyak (Frédéric et Laure, assistés à terre par Alain) et la représentante de l'équipe de Nemo (Agnès).

1er : Windyak

2ème : Nada (Outrigger 26, plan Newick)

3ème : Nemo (Topper ISO)

Argoat Challenge

L'Argoat Challenge est la combinaison de l'étape du Blavet et de l'étape du Golfe. On y retrouve les même bateaux que sur le Morbihan Challenge aux deux premières places. Ils sont suivis des deux plus gros bateaux de la flotte aux 3ème et 4ème places : IRVI (Catamaran Formule 40) et Quicksilver (Trimaran Newick de 40 pieds), qui ont tous deux fait l'impasse sur l'étape du Blavet. La 5ème place est partagée entre Nemo, Loustic Supersonic (Open 5.70) et Léos (Trimaran Tricat 23.5).

Armor Challenge

Même podium qu'au Morbihan Challenge, mais avec seulement un point d'écart entre chaque place de la deuxième à la quatrième et 3 points d'écart entre le 5ème et le 9ème.

Sur ce challenge semi-hauturier, le résultat aurait été bien différent si les deux maxi-multicoques (à l'échelle de la flotte) avaient participé aux deux manches plutôt qu'à une seule.

Les étapes

Deux équipages on remporté chacun deux étapes, une sur l'Argoat Challenge et une sur l'Armor Challenge. Ils remportent des oiseaux créés spécialement par Dominique Caussanel, de Becovent.

Frédéric et Laure, de Windyak, présentent leurs oiseaux remportés aux étapes 1 et 2. A droite, Jacques Vapillon reçoit son deuxième oiseau après qu'IRVI a remporté les étapes 3 et 4.

Etape 1 : Locmiquélic - Hennebont - Locmiquélic

6 bateaux classés sur 9 partants. Windyak effectue un parcours parfait sur le Blavet. Nada fait la démonstration de l'efficacité de ses deux godilles (et du talent d'Alex de Roquefeuil). Loustic Supersonic accroche une belle 3ème place, la meilleure pour un monocoque sur une étape, sans jamais relâcher ses efforts à la pagaie.

Etape 2 : Locmiquélic - Larmor Baden

13 bateaux classés sur 13 partants. Profitant d'un trou de vent à l'entrée de la baie de Quiberon, Windyak glisse devant Quicksilver et lui ravit une victoire d'étape qui lui était promise.

Quicksilver rattrape Zoom au départ de la 2ème étape, donné au lever du jour.

Etape 3 : Tour du Golfe du Morbihan

21 partants, 18 classés. Une étape très tactique avec des courants et un vent qui diminue progressivement. Profitant de leur vitesse, IRVI et Quicksilver terminent avant que le vent tombe totalement.

Habitués du plan d'eau, les Guépards se battent entre eux, alors que la yole de Bantry de Plougoumelen raccourcit son parcours sans avoir démérité. Dans les bateaux traditionnels, c'est Pedro, un Mirror Dinghy, qui ferme la marche sous les acclamations des autres concurrents rassemblés sur le port de Larmor Baden.

IRVI et Quicksilver s'imposent par leur taille au milieu des petites embarcations (photo Denis Wirrmann)

Comme pour toutes les étapes, il est possible de rejouer la course sur la cartographie Kwindoo depuis la page https://www.morbihanchallenge.com/cartographie

Etape 4 : Larmor Baden - Locmiquélic

10 bateaux classés sur 11 partants. IRVI remporte une deuxième étape d'affilée en poussant des pointes à plus de 19 nœuds malgré un vent très faible. Derrière, Windyak réussit à toujours le conserver en ligne de mire. La 3ème place est très disputée entre Nemos, Nada et Léos qui terminent à quelques minutes d'écart, suivis de peu par Zoom et Loustic Supersonic.

A noter l'échouage de White Lady avant le franchissement de la ligne de départ, qui le contraint à terminer l'étape au moteur pour ne pas (trop) retarder la remise des prix.

White Lady, accompagnateur de la flotte, relais des communications radio mais également concurrent, arrêté sous spi sur un banc de sable au départ de l'étape.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK