• Le concept

    Environnement et Diversité

    Environnement

    • Une course où toute utilisation de moteurs est proscrite.
    • Une itinérance au milieu des paysages sauvages du Morbihan.

    Diversité

    • Des équipages obligatoirement mixtes.
    • Des bateaux de tous types, propulsés à la voile et à la force musculaire.
    • Un parcours par étapes mêlant mer intérieure, mer ouverte et rivière.

    Dans les grandes lignes...

    Le règlement de la course égalise les chances en proposant des variantes de parcours (côtier ou semi-hauturier) selon les catégories de bateaux. Les conditions de navigation et la nature des étapes font varier l’avantage entre les différentes embarcations. Le classement général final est basé sur un cumul de points et de pénalités à l’issue des trois étapes.

    Pour les participants qui se soucient peu du classement, le Morbihan Challenge un raid en flotte de difficulté modérée effectué dans des conditions de sécurité maximales.

    Le Morbihan Challenge est aussi une croisière qui emmène bateaux accompagnateurs et concurrents le long des côtes, entre les îles et dans les terres du Morbihan, dans une itinérance de quatre à cinq jours, à la manière du Tour et de sa Caravane. Les bateaux accompagnateurs assurent la sécurité, ainsi que la couverture vidéo et le couchage des concurrents (qui le souhaitent) à l’escale. Des repas à terre sont organisés aux étapes pour favoriser les échanges et la convivialité entre les participants.

  • La bande-annonce

    3 étapes, départ et arrivée à Vannes, sans moteur et en équipage mixte.

  • Le parcours

    Etape 1, Vannes-Lorient le dimanche 30 juin

    • Parcours côtier: 36 milles en passant au Nord de l’îlot de Toul Bras et en laissant Les Pierres Noires puis Roheu sur bâbord. [12h à 3 nœuds de moyenne]
    • Parcours semi-hauturier: 46 milles en contournant Houat par le Sud [11h30 à 4 nœuds de moyenne]
    • Départ au lever du soleil (6h30) au Nord de la balise Boëdic
    • Arrivée à l’Ouest de Bastresses Sud
    • Après l’arrivée, ralliement vers la zone de mouillage de Locmiquélic / Pen Mané

    Etape 2, le Blavet le lundi 1er juillet

    • Départ à 13h en rade de Pen Mané, entre les balises 1 et 2 (éventuellement toutes les minutes dans l’ordre des arrivées de l’étape 1)
    • Appontage assisté à Hennebont, prise d’un selfie par l’équipage depuis le ponton (obligation « média » du règlement) et retour en sens inverse. [Aller-retour = 4h à 3 nœuds de moyenne]
    • Après l’arrivée, retour vers la zone de mouillage de Locmiquélic / Pen Mané

    Etape 3, Lorient-Vannes le mardi 2 juillet

    • Départ au lever du soleil (6h30) à la cardinale Nord “Pâté du Cheval”: alignement au Nord de la marque pour les concurrents du parcours semi-hauturier et à l’Est pour le parcours côtier
    • Contournement de Groix par le Nord pour le parcours semi-hauturier (46 milles)
    • Laisser Roheu puis Les Pierres Noires sur tribord et passer au Nord de l’îlot de Toul Bras pour le parcours côtier (36 milles)
    • Arrivée au Nord de la balise Boëdic
  • L'affiche

  • Les parrains

    Nos parrains sont un duo mixte de vainqueurs - chacun dans sa classe - de la Transat en Double 1979

    Christine Capdevielle

    Christine a remporté la transat en double 1979 en catégorie "moins de 12m" aux côtés d'Yves le Cornec, à bord du trimaran "Elle". Pour le Morbihan Challenge, elle sera à nouveau à bord d'un petit un trimaran Newick...

    Eugène Riguidel

    Eugène a remporté la transat en double 1979 en Classe 1 avec Gilles Gahinet à bord du trimaran "VSD". Militant écolo, défenseur de la langue bretonne et promoteur de la voile-aviron, il pourrait participer à bord de sa fidèle Plate du Golfe...

  • Les bateaux

    Le raid est ouvert à tous types de bateaux (monocoques, multicoques, voile-aviron...) pouvant être menés en équipage réduit et capables d'affronter le large ou de remonter une rivière.

     

    Les bateaux ne doivent pas utiliser de moteur pendant le parcours. La propulsion auxiliaire peut se faire à l'aviron, à la godille, à la pagaie, ou par tout dispositif mécanique n'utilisant que la force musculaire.

     

  • FAQ

    Voici les réponses aux questions qui nous ont été posées.

    Le nombre d'inscrits est-il limité ?

    Non. Il faut juste qu'une balise puisse vous être réservée et mise à disposition, en fonction de votre date de départ.

    Comment pourra-t-on suivre les bateaux ?

    Des balises autonomes seront prêtées pour permettre de suivre les positions de chaque bateau en temps réel sur le site du Challenge.

    Comment remplacer le moteur pour remonter le Blavet ?

    Vous pourrez vous inspirer des solutions imaginées par les concurrents de Race to Alaska, visibles sur YouTube. Les solutions seront différentes d'un bateau à l'autre.

    Peut-on utiliser le moteur pour produire de l'électricité ?

    Non. Le moteur ne doit être utilisé ni pour la propulsion, ni pour la production d'électricité, entre les lignes de départ et d'arrivée. Le moteur peut être utilisé pour se rendre au départ et pour aller à quai ou prendre un coffre.

    L'équipage peut-il comporter plus de 2 personnes ?

    Bien sûr. Embarquez autant d'équipiers que vous voulez, du moment qu'il y a au moins une femme et un homme à bord. Tous les équipiers devront faire l'intégralité du parcours sans être remplacés.

    Est-ce un raid, une rando ou une course ?

    C'est une course, avec des départs, des arrivées et un classement par points. Vous pouvez aussi participer sans prétention à la victoire... et vous retrouver bien placé à la faveur de la météo et des courants! C'est aussi une croisière pour les accompagnateurs.

All Posts
×